Premier éco-quartier en Normandie par Union Sociale pour l'Habitat de Haute-Normandie - 19/10/2018 - 09:08:26
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualités des membres / Premier éco-quartier en Normandie
+A | A-

Premier éco-quartier en Normandie

Catégorie : Actualités des membres

Fin janvier, Siloge et son partenaire Habitat Coopératif de Normandie a inauguré, en présence de la ministre du logement,  l’éco-village labellisé du Hameau des Noés à Val-de-Reuil. Un espace de 5 hectares où cohabitent logements , potager, parc écologique, crèche, cuisine municipale...
 
Pensé pour offrir aux habitants un nouveau mode d’habiter, plus respectueux de l’environnement et de leurs aspirations, l’éco-village du Hameau des Noés a été conçu comme un laboratoire de ce que sera l’habitat de demain. L’habitat de type mixte individuel et collectif, isolé ou relié, agrémenté d’espaces communs, au coeur duquel se développent les activités de culture et maraîchage, donne à ce quartier un esprit de village, favorisant la citoyenneté et la convivialité.
  • Ces 98 logements passifs sont implantés sur 4,9 hectares, aménagés pour permettre une gestion raisonnée des circulations, des végétations, et des eaux, ainsi qu’une mixité des usages avec 1,5 ha de zone verte inconstructible en bordure de rivière consacré au maraîchage biologique par l’insertion sociale, un parc écologique favorisant les échanges et la réintégration du vivant (pré aux ânes, observatoire à oiseaux,…), une éco-crèche avec cuisine centrale municipale, et une halle de marché en projet.
  • L’opération a été conçue en 2 tranches, respectivement de 34 (livrés en avril 2016), puis 64 logements (livrés en décembre 2016), dont 84 logements locatifs sociaux et 14 maisons en location-accession, visant à garantir une mixité sociale sur le quartier.
  • L’architecture est bioclimatique et intègre une enveloppe thermique performante, s’inscrivant dans les objectifs de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, prévus par le Grenelle. Le tout est chauffé collectivement avec l’énergie bois et sans secours gaz. Cette conception permet un confort de vie, ainsi qu’une baisse des charges pour les occupants locataires et accédants.
  • Tous les aménagements urbains et les logements sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les voiries sont réduites au strict minimum. Des circulations douces sont aménagées systématiquement et dans des conditions parfaitement sécurisées. Enfin, 20.000 végétaux, comprenant des espèces d’essences locales, des arbres de haute-tige, et des variétés non allergisantes, sont plantés pour intégrer l’ensemble dans son environnement et ses futurs usages.
  • Pour la réussite du projet, des équipements tels qu’une éco-crèche avec cuisine centrale municipale, un projet de halle pour accueillir un marché, une maison des jardiniers et ses jardins familiaux ou partagé, un verger conservatoire,… ont été prévus. Ces équipements permettent l’arrivée des populations extérieures au quartier et à la ville, venant bénéficier de ces services et contribuer à la vie de ce nouveau quartier.

ImprimerHaut de la page